Ushuaia, un long week-end au bout du monde

Jour 9 : Arrivée à Ushuaia – Terre de Feu

Au bout de la Patagonie, il y a la Terre de Feu, et au bout de la Terre de Feu, il y a Ushuaia, pointe du continent, mais aussi porte d’entrée vers l’Antarctique, encore à 1000km. Et le Cap Horn tout près.
Il est 12h30, nous voilà à Ushuaia, la ville la plus australe du monde surnommée par les Argentins « El Fin del Mundo », mythique par excellence, notamment depuis sa médiatisation via Nicolas Hulot ! Le climat y est plutôt rude, les locaux disent qu’à cette période de l’année, il peut y avoir les 4 saisons en une journée. Nous prenons un taxi direction notre hôtel pour 3 nuits, chez la « Familia Piatti », un petit B&B chez l’habitant qui surplombe la ville, perchée dans les bois, on se croirait un peu dans Twilight !
Le propriétaire, très sympathique nous descend dans le centre. Nous nous baladons, il fait très froid, quasiment 0 degré… Nous décidons de faire un stop chez « Tante Sara » vers 16h pour déjeuner-dîner, et surtout se réchauffer autour d’un bon Submarino, le chocolat chaud local !

thumb_pa160678_1024
thumb_pa150518_1024

Jour 10 : Visite de la ville 

Il est 8h, réveil matinal comme toujours avec Charlie, mais celui-ci est compensé par un bon petit déjeuner au lit que nous apporte notre hôte.
On est un peu fatigué, Charlie aussi, le rythme a été soutenu ces derniers jours, et une petite sieste familiale s’impose tout naturellement à 11h30.
Petit casse croute dans l’auberge, puis nous nous décidons à partir pour visiter le port et nous renseigner sur les balades à faire dans le coin. On en profite pour faire tamponner nos passeports en première page avec le stamp d’Ushuaia !

thumb_pa170691_1024thumb_pa160682_1024thumb_pa150524_1024thumb_pa150529_1024

Il est 18h30, le froid, l’appétit et surtout l’envie, nous oblige à nous poser au restaurant Kaupé, élu à 3 reprises meilleur restaurant d’Argentine. Qui plus est, surplombe la ville avec une vue magnifique sur le canal de Beagle, là où se croise l’océan pacifique et l’Antarctique. On se fait un petit kiffe ! Menu dégustation avec de la centolla (King crab), la spécialité de la région, Ceviche de saint Jacques, merlu noir en papillote, sorbet citron sauce au champagne et café. Le tout arrosé d’un viognier de Mendoza, d’un liquoreux et d’une coupe de champagne.
Exceptionnel ! Charlie en redemande… la centolla un délice. Mais il est temps d’aller se coucher.
thumb_pa150547_1024
Jour 11 : Parque Nacional Tierra del Fuego et Survol d’Ushuaia
Il est 9h45, une navette passe nous chercher pour aller au « Parque Nacional Tierra del Fuego », et commencer notre petite randonnée. Charlie dévale les sentiers à vive allure, tel Kilian Jornet à l’Ultra Trail du Mont Blanc !
Après 2h de marche, elle décide quand même d’aller dans le sac à dos, avec papa, c’est moins fatiguant.
La frontière chilienne est à quelques kilomètres. Le paysage est magnifique : lacs, chevaux, oiseaux croisent notre passage. Après 4h de marche, le bus nous récupère et rentrons à l’auberge.
thumb_pa160575_1024thumb_pa160605_1024thumb_pa160577_1024
Le ciel est grand bleu, nous nous décidons à faire le survol de la ville et rejoignons l’aéroclub d’Ushuaia. Notre vol d’une durée de 30min s’annonce palpitant dans cette petite « avioneta » de 4 places. Charlie est un peu apeurée et tient la main de maman pendant tout le vol. De là haut, la vue est à couper le souffle. Nous passons au dessus du parc national, voyons le Chili au loin. Puis nous survolons le canal de Beagle et le fameux phare du bout du monde, nommé « Les éclaireurs ».
L’atterrissage se fait en douceur, nous sommes ravis. C’était génial ! Le pilote nous remet un certificat de vol, et immortalisons en photo ce précieux moment avec notre pilote.
thumb_gopr0026_1024
thumb_pa160610_1024thumb_pa160642_1024thumb_gopr0074_1024thumb_pa160663_1024
Il est 19h, cette journée bien remplie nous a donné faim. Nous passons devant le restaurant « Mustachio », où des agneaux entiers sont en train de griller à la broche. Ce sera notre dîner de carnivores pour la soirée, avant un repos bien mérité !
Nous avions à la base un a priori sur Ushuaia, et avions même hésité à y faire escale. Finalement nous avons découvert une petite ville charmante et animée, des locaux adorables, et réellement cette drôle d’impression d’être au bout du monde.
 Demain, départ pour El Calafate, et son fameux glacier… Bises à tous.
thumb_pa170690_1024

2 réflexions sur “Ushuaia, un long week-end au bout du monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s