San Cristobal, l’île aux otaries

Jour 36 : Galápagos – départ pour San Cristobal

Réveil très matinal à 4h45, ça pique ! Nous partons pour l’embarcadère sous un temps un peu bizarre, légère bruine avec un peu de pluie.
Charlie s’endort comme d’habitude, Cris également. Le soleil refait très vite son apparition. La traversée se fait dans de meilleures conditions qu’à l’aller, sauf que le moteur tombe 7 fois en panne. Il nous faudra donc 3h pour rejoindre Santa Cruz.
Nous goûtons au petit déjeuner typique équatorien, le « bolón de verde », une grosse boule composée de banane plantain et de fromage, accompagnée d’un jus de fruit naturel de « tomate de arbol ». Cris n’est pas fan du tout ! Puis on se balade sur le port. On croise des iguanes marins, pélicans, frégates, otaries, notamment au marché au poisson, c’est assez spectaculaire de les voir de si près ! Déjeuner au Galapagos Deli : pizzas et glaces (pas très diététique mais bon, on commence à faire une overdose de riz…).

thumb_pb102122_1024

Il est 14h, nous prenons le bateau pour San Cristobal, notre dernière escale aux Galapagos, où nous avons prévu de rester 4/5 jours, en mode détente. Il faudra 2h pour la rejoindre. A l’arrivée, un papi nous propose une chambre dans un hôtel non loin du port : Casa Mabell. Très bon rapport qualité-prix, et puis la famille qui y vit est adorable. Nous partons nous balader sur le « malecón » et assistons à un beau coucher de soleil.

thumb_pb112150_1024

Jour 37 : Galápagos – San Cristobal

Après une bonne nuit de sommeil, nous passons prendre des pains au chocolat dans une boulangerie près de notre hôtel, et direction le Centro de Interpretación, qui explique l’histoire des Galápagos, et les défis auxquels l’archipel est confronté de nos jours. Nous partons ensuite pour Las Tirejetas, spot recommandé en snorkeling. Malheureusement, le courant et les vagues nous freinent dans notre élan et continuons notre chemin vers la belle plage de surfeurs Carola. À notre grande surprise, les surfeurs du coin ne sont pas seulement des « Kelly Slater » locaux, mais des otaries qui sautent tels des dauphins et s’amusent à se laisser glisser sur les vagues !

thumb_pb122278_1024

Nous rentrons au port pour déjeuner, un menu du jour au restaurant Rosita, rempli de gens du coin. L’après-midi nous flânons dans les rues et rencontrons un couple de Français avec lesquels nous avions déjà échangé à Isabela. On discute pendant plus d’une heure, notamment de plongée… Verdict : nous ne plongerons pas aux Galapagos, l’eau plutôt froide,  mais surtout les courants assez forts ainsi que la faible visibilité nous ont dissuadés, et puis autant ne pas prendre de risques inutiles. Pas trop déçus cependant car les fonds ici sont tellement riches qu’on voit énormément de belles choses en snorkeling. Il est 19h, nous rentrons à notre hôtel et préparons un bon plat de pâtes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 38 : Galápagos – San Cristobal

Charlie nous réveille à 8h, nous décidons aujourd’hui de prendre un taxi et de visiter une partie de l’intérieur de l’île.
Dans les terres et en hauteur, le ciel s’assombrit. Nous nous arrêtons visiter un centre de reproduction de tortues. Moins sympa qu’El Chato à Santa Cruz, mais on y voit les bébés tortues.thumb_pb122159_1024

Puis nous partons à Puerto Chino, une belle plage de sable blanc où otaries et fous à pâtes bleus sont omniprésents.

thumb_pb122175_1024

Sur le chemin du retour, on s’arrête à la lagune d’eau douce d’El Junto, seul réserve d’eau douce de l’archipel. Les frégates de l’île y viennent pour enlever le sel de leurs plumes…thumb_pb122212_1024thumb_pb122194_1024thumb_pb122226_1024

Nous rentrons bien content de cette journée. Charlie, exténuée, s’endort à 18h30. Cris part nous chercher un bon repas chez Cris Burger, accompagné d’un bon Coca.

Jour 39 : Galápagos – San Cristobal

Nous partons comme la veille vers Tirejetas. Il y a encore trop de courant pour faire du snorkeling. Nous allons donc nous poser à « Playa Mann », près du port où nous rencontrons Rachelle et Milenko, le couple de Canadiens d’Isabela, qui viennent d’arriver sur l’île. Nous déjeunons à la cevicheria près de notre hôtel.

Cet après-midi, direction la « Loberia », une plage à quelques kilomètres de la ville où des dizaines d’otaries se prélassent au soleil. Il fait beau de ce coté de l’île (au fond le ciel est bien sombre), et malgré la température fraîche de l’eau, on décide de faire du snorkeling. On a bien fait de se lancer car le spectacle en vaut vraiment la peine : tortues, otaries, poissons multicolores, raies, aiguilles de mer… On filme pas mal de scènes avec la GoPro, notamment des moments sympas avec une otarie qui vient chatouiller sa moustache sur la caméra.

thumb_pb122297_1024thumb_pb122241_1024thumb_pb122251_1024thumb_pb122258_1024thumb_pb122284_1024

Jour 40 : Galápagos – San Cristobal

Réveil à 8h, direction la Loberia. C’est notre dernier jour sur l’île et on veut profiter au maximum. On passera la journée avec Rachelle et Milenko, à bronzer au soleil, à plonger de temps avec nos amies les otaries… Enfin amies, pas toujours, l’une d’entre elles nous en veut et n’hésite pas à nous déloger à plusieurs reprises. Elle s’allonge même sur les jouets et les tongs de Charlie !

Ça y est l’Equateur c’est fini, on retient de ce pays des paysages somptueux et une faune hors du commun : l’Amazonie, les Galapagos et la ville de Quito, et puis des rencontres sympathiques, d’abord Max et Nina du Luxembourg, puis Denis le Parigot, Hugo et Lucile, papi et mami de la Casa Mabell, et enfin Rachelle et Milenko, avec qui nous avons passé de bons moments. En revanche, la nourriture n’est vraiment pas le point fort du pays…

Prochaine étape : la Colombie… à suivre !

PS : Nous venons de faire une petite vidéo de notre séjour en Argentine et au Chili.

2 réflexions sur “San Cristobal, l’île aux otaries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s