Malapascua ou notre rencontre avec le rarissime requin renard !

Jour 209 : Cebu City – Malapascua

Aujourd’hui, nous nous levons encore une fois bien tôt et sautons dans un bus pour rejoindre l’extrême Nord de l’île de Cebu. Après 5 longues heures dans ce bus qui s’arrête bien trop souvent pour ramasser un maximum de personnes au bord de la route, nous arrivons au petit port de Maya. De là, un bateau de pêcheur nous attend pour faire la traversée d’une heure jusqu’à l’île de Malapascua. Encore un long périple, surtout pour Charlie, qui a cependant été bien sage…

IMG_3618

Mais pourquoi faire autant de kilomètres pour rejoindre une île où il n’y a pas grand chose à visiter ? Tout simplement car sur l’île de Malapascua, on peut avoir la chance de rencontrer le fameux requin renard. Il y a d’ailleurs seulement deux endroits au monde où il est possible de le voir : dans la mer rouge en Egypte à bord d’une croisière plongée de plusieurs jours, et ici aux Philippines ! Nous ne pouvions donc pas rater l’occasion de nous y rendre. D’autant plus que cette petite île regorge de plages ravissantes, avec une atmosphère joyeuse qui contribue à sa popularité. Ici, pas de routes ni de voitures, juste quelques hôtels, des petits chemins de terre, des scooters pour 5 en guise de taxi et des animaux par centaine !

IMG_3603

Dès notre arrivée, nous nous rendons chez French Kiss Divers, le même club de plongée avec lequel nous avions plonger à Koh Tao, pour organiser nos sorties des prochains jours. Ne trouvant pas de baby-sitter, nous plongerons chacun à notre tour ces deux prochaines journées, pendant que l’autre restera avec Charlie au bord de la piscine de notre hôtel, le Slams Garden Resort.

Jour 210 et 211 : Malapascua – Plongées

Réveil à 3h45 du matin, direction le site de plongée de « Monad Shoal », une île sous marine à 30/35 mètres en dessous de la surface, qui plonge verticalement jusqu’à 230 mètres. Les requins renard vivent et chassent dans ces grandes profondeurs, mais chaque matin ils remontent en surface pour rejoindre leur station de ‘’nettoyage’’. En effet, ces grosses bestioles ont besoin de se faire déparasiter par des petits poissons nettoyeurs !

threshershark

François aura la chance d’en apercevoir plusieurs du premier coup, quant à moi, j’ai du m’y aventurer 2 jours d’affilé, l’ayant raté la première fois… Il faut dire que ça en valait vraiment la peine : cette rencontre restera un moment fort pour nous en plongée, tellement ces requins sont atypiques et leurs queues impressionnantes !

Par la suite, nous prolongeons le plaisir en plongeant à « Gato Island », certainement le plus fameux des sites de plongée après « Monad Shoal ». Ce sanctuaire marin protégé est un endroit idéal pour voir les requins dormeurs ou requins pointes blanches, de nombreux serpents de mer et de jolis hippocampes, entre autres. Malheureusement, la zone étant propice aux typhoons, les coraux ont été détruits il y a 3 ans et ne sont donc pas aussi beaux qu’à Balicasag.

Gato1Gato3Gato2DCIM102GOPROGato6Gato4Gato5

De retour dans l’après-midi, nous avons bien profité de l’ambiance festive du bar de French Kiss Divers, et de son Happy Hour Mojitos et Sunset, avec d’autres plongeurs vraiment sympas !

IMG_3625

Il faut dire que l’île était particulièrement animé pendant notre séjour, nous sommes tombés pile poile pendant la fête annuelle du village. Charlie était ravie de pouvoir jouer avec tous les petits enfants du coin et danser aux sons des chanteurs de Karaoké de rue, sport national aux Philippines !

IMG_3604

Le soir, direction notre cantine sur l’île, le restaurant italien « Angelina ». Romantique en bord de plage, ses pizzas et pâtes sont divines, et les ingrédients importés d’Italie. On se croirait presque à Portofino !

Jour 212  et 213 : Plage, détente et retour à Cebu City

Pour notre dernière journée à Malapascua, nous partons faire un petit tour de l’île et nous poser sur ses différentes plages : Bounty Beach une extraordinaire et unique plage de sable blanc, où l’on peut y croiser la plupart des locaux.

IMG_3613

En s’éloignant un peu, sur la partie nord de l’île, plus rocheuse, on se retrouve sur des petites plages bien abritées, quasi-désertiques. Nous avons particulièrement aimé la plage de Guimbitayan, malgré l’orage qui nous est passé sur la tête à ce moment-là, quelques minutes seulement après ce beau ciel bleu 🙂

IMG_3619

Le lendemain, nous faisons le chemin dans le sens inverse vers Cebu City. Cette fois-ci, nous y sommes allés en mini-van, pour plus de confort et surtout un gain de temps phénoménal !

Nous terminons ici notre séjour aux Philippines. Encore une fois, nous sommes charmés par la beauté de ces îles du Pacifique qui n’ont rien à envier aux plus belles plages du monde, ses fonds sous-marins très riches et préservés, et sa nature verdoyante . Enfin, ce qui nous a surtout marqué ici est la gentillesse des Philippins, et les nombreux sourires échangés lors de nos escapades dans les terres.

Nous nous envolons demain pour le Japon, une escapade citadine et culturelle qui va nous changer après deux mois sur les îles. Nous avons hâte de découvrir ce pays unique, étape tant attendue de notre voyage…

4 réflexions sur “Malapascua ou notre rencontre avec le rarissime requin renard !

  1. martinemorelli

    De la folie avec ses grosses bestioles même pas peur !!! que de belles rencontres humainses chaque fois …. Et Charlie tj a l’aise avec ses potes trop MIMI Bisous 😘

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s