À la découverte de Tokyo, premiers pas au Japon

Ah le Japon, voilà une étape que François attendait avec impatience au cours de notre périple à travers le monde. Pour lui, c’est un rêve de gamin qui devient réalité, Megadrive, Nintendo et autres Game Boy ayant bercé son enfance. Pour moi, c’est plutôt pour faire plaisir à Monsieur que nous sommes venus, et aussi un peu par curiosité. J’ai toujours assimilé le Japon à un astre lointain, inaccessible et inabordable, qui ne m’attirait pas forcément de prime abord. Mais les préjugés sont là pour être déroutés, nous voici donc pour une quinzaine de jours aux pays du soleil levant…

Jour 214 : Cebu City – Tokyo

Nous arrivons à l’aéroport de Narita en fin de journée, après un vol plutôt agréable sur Philippines Airlines. Nous sommes d’emblée stupéfait par le calme et l’ordre qu’il y règne ! Nous rejoignons par le biais du JR Rapid Train notre petit appartement, réservé sur AirBnb, dans le quartier résidentiel de Shinjuku. Au dernier étage d’un immeuble moderne, il est très fonctionnel et offre une vue panoramique sur la ville, c’est splendide quand la nuit tombe. Nous sortons nous balader, faire quelques courses pour l’appartement et en profitons d’emblée pour déguster de bons sushis et quelques Asahi (bière locale) dans un restaurant non loin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une nouvelle fois, nous sommes presque choqué de la sérénité du quartier : des gens à velo, des voitures hybrides, pas de pollution sonore… Un contraste énorme avec l’Asie que nous connaissions jusque là, où tout n’est qu’agitation et désordre. On s’endort le ventre bien rempli et heureux d’être dans la plus grande mégalopole du monde. Un programme bien chargé nous attend pour ces prochains jours, on a hâte…

Jour 215 : Tokyo – Parc Ueno, Yanaka et Shibuya

Après un bon petit déjeuner à l’appartement, nous partons ce matin chez Bic Camera, une énorme enseigne japonaise d’électronique, pour acheter un nouvel objectif pour notre Olympus, le nôtre s’étant cassé il y a quelques semaines aux Philippines…
Nous avons rendez-vous à 13h au parc Ueno avec des anciennes collègues de François, en vacances au Japon. Nous déjeunons ensemble de très bons Yakatori accompagnés d’un Saké dans un petit restaurant au bord du parc. C’est toujours sympa de croiser pendant un long périple des visages familiers.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous partons ensuite visiter le parc Ueno, connu pour ses cerisiers en fleurs au moment du sakura (malheureusement, ils sont éphémères et ne durent que quelques jours dans l’année), et pour son gigantesque zoo où l’on peut y voir des pandas géants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au hasard de notre promenade, nous tombons nez à nez avec un couple de Lillois, Élise et Charles, rencontrés aux Milford Sounds en Nouvelle Zélande, et passons l’après midi avec eux. Le monde est décidément petit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous visitons le quartier de Yanaka, connu pour être le « vieux « Tokyo au nord de la ville. L’occasion d’une ballade dans le temps : des demeures en bois, entrecoupées de temples, de paisibles jardins et de petits cimetières de voisinage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On termine notre journée au quartier très animé de Shibuya, l’un des plus emblématiques de Tokyo, avec le plus grand carrefour piétons au monde, sur lequel des centaines de milliers de personnes passent chaque jour. Genre de Times Square puissance 10, avec ses pubs géantes et néons multicolores.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 216 : Tokyo – Tsukiji Market, Ginza, Asakusa et Akihabara

On se sent tellement bien dans notre AirBnb qu’on en oublie de mettre le réveil ce matin ! Mais heureusement Charlie est là pour nous réveiller…
On se dépêche tout de même de rejoindre le marché aux poissons de Tsukiji, simplement le plus grand marché au poisson du monde. Plus de 3000 tonnes de poissons y sont vendus chaque matin et 50 000 personnes y passent quotidiennement. Le marché est réservé aux professionnels mais les portes ouvrent à 10h aux visiteurs. Nous arrivons pile poil à temps pour voir encore quelques poissons sur les étales, notamment de beaux thons rouges, et assister au va-et-vient incessant des camions dans les grandes halles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous continuons ensuite notre route vers Ginza, quartier chic et huppé, aux façades de magasins de luxe toutes plus belles les unes au les autres. Après cette jolie balade, nous déjeunons des nouilles de Udon dans un restaurant sans personnel, où il faut payer dans une machine, avant de remettre directement à la cuisine sa commande. Un grand nombre de Tokyoïtes se pressent chaque midi dans ce type de restaurants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous continuons notre visite de la ville dans le quartier d’Asakusa, son temple Senso-ji, le plus célèbre de la ville, sa futuriste Skytree Tower, et ses petites rues commerçantes. Cet endroit est assez touristique mais il mérite qu’on y passe du temps, avec son atmosphère populaire et animée, et ses jolies Japonaises en costume traditionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous terminons cette journée à Akihabara, le repère des geeks et des fans de mangas et autres comics ! C’est le cœur électronique de la capitale, où tout brille à la tombée de la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour finir en beauté la soirée, nous avons rendez-vous ce soir pour un dîner entre Niçois, avec Marine et Nicolas, deux amis « tourdumondistes » en voyage depuis janvier, que nous avions hâte de retrouver lors de cette escale au Japon ! Nous passerons d’ailleurs ces 3 prochaines journées en leur charmante compagnie, à notre plus grand plaisir.

Jour 217 : Tokyo – Harajuku et Ometesando 

Ce matin, nous partons à la découverte des quartiers de Harajuku et d’Ometesando.
D’abord direction le merveilleux parc Yoyogi, qui abrite l’un des plus beaux temples shintoïstes de Tokyo, le Meiji Jungu. Nous avons d’ailleurs la chance d’assister à un beau mariage traditionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis nous arpentons la fameuse rue piétonne de Takeshita-dori, branchée et adorée des collégiennes et ados japonaises, bordée de magasins kawaï en tout genre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors que nous cherchions un endroit où déjeuner dans les alentours, nous avons trouvé notre bonheur chez Harajuku Gyozaro, des gyozas vraiment pas chers et délicieux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’après-midi, découverte d’Ometesando, l’un des quartiers mode de la ville, avec ses grandes enseignes mais aussi bon nombre de jolies boutiques et concept-stores japonais. L’occasion aussi de se perdre dans les six étages du magasin de jouets Kiddyland, du simple nounours Hello Kitty ou Monkiki à la console la plus sophistiquée, il y en a pour tout le monde, petits et grands 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enfin, nous terminons en soirée dans le quartier de Shinjuku, pour un bon dîner de tapas entre amis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 218 : Tokyo – Roppongi

Ce matin, nous voulions partir pour Kawaguchiko, histoire d’apercevoir le mythique Mont Fuji. Malheureusement la météo maussade nous en dissuade, et nous décidons de prolonger d’une nuit notre séjour à Tokyo. Ça tombe bien, il nous reste encore plein de choses à voir ici, et qui plus est, nous sommes fan !
Nous quittons donc notre AirBnb pour nous rendre à un autre appartement réservé à la va vite mais idéalement placé.
Nos affaires déposés, nous partons déjeuner des nouilles de soba dans un restaurant qui les présente avec des répliques en plastique en vitrine (il faut savoir que cette pratique est vraiment courante ici, ce qui simplifie pas mal la carte finalement pour les touristes !).
L’après-midi, visite de Roppongi, l’un des quartiers les plus occidental de Tokyo. En route, nous sentons l’orage approcher et nous réfugions à Roppongi Hills, un gigantesque centre commercial, pour une halte shopping et Starbucks.
Quelques heures plus tard, le soleil est de retour, on décide donc de monter au 52ème étage de la tour Mori, un observatoire circulaire à 360 degrés sur la capitale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vu sa position centrale dans la ville, il offre un panorama complet de Tokyo, avec au centre la Tokyo Tower, qui ressemble étrangement à une version vermillon de la Tour Eiffel ! L’occasion également de visiter l’exposition éphémère Marvel, et de partager un verre à la tombée de la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jour 219 : Tokyo – Zoo et tournoi de Sumo

Ce matin, nous avons rendez-vous avec Marine et Nicolas dans le quartier geek d’Akihabara pour un tour de karting dans la ville, déguisés en… Mario Kart ! Malheureusement, nous apprenons sur place que notre permis international n’est pas reconnu au Japon, et repartons vraiment déçus de ne pas avoir pu réaliser ce jour-là un rêve d’ados 🙂

Nous nous rabattons donc sur le zoo du parc Ueno, qui était fermé lors de notre première visite. Il est vraiment immense et rassemble une quantité impressionnante d’animaux en tout genre : girafes, flamants roses, hippopotames, kangourous, ours polaire, tigre… et le fameux panda géant !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

En début d’après-midi, nous nous rendons au stade « Ryogoku Kokugikan » pour assister au tournoi annuel de Sumo de Tokyo. Pendant 15 jours, les meilleurs Sumo de la planète s’affrontent dont les célèbres Yokozuna (c’est le plus haut rang pour les Sumo). Ils sont 4 dans le monde, essentiellement des Mongols, dont probablement le meilleur Sumo de tous les temps, Hakuho. Depuis 19 ans, il n’y avait plus eu de Japonais à ce niveau. C’est chose faite depuis le début de l’année, le nom de la star : Kisenosato, un bébé de 1m87 et 184 kg. Merci à Marine et Nicolas pour l’invitation 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est vraiment un spectacle très sympa à faire et particulièrement impressionnant. Les sumos sont réellement imposants, on en profite à la sortie pour faire quelques clichés à leurs côtés !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre périple à Tokyo se termine ce soir. Nous sommes vraiment ravis d’avoir passé du temps dans cette ville, d’une contradiction étonnante, où se mêlent à merveille tradition et modernité, où la sérénité côtoie l’agitation, où le respect de l’autre et la propreté sont de mise.
Des choses étonnantes à faire et des quartiers plus sympas les uns que les autres nous encouragent à revenir un jour… TOKYO, à bientôt.

6 réflexions sur “À la découverte de Tokyo, premiers pas au Japon

  1. martinemorelli

    François a eu raison d’insister …car tu as aimé .cela reste un pays tellement différent du notre …ils parlent tres peu anglais alors chapeau Pour la communication vs m’épatez les jeunes et Charlie tj le sourire avec les petits Japonais..le temps est différent finis les maillots bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  2. carocris

    Quel choc de cultures ! C’est magnifique ! Les japonais ont réussi à garder leurs traditions au delà de leur modernité !
    Les combats de Sumos paraissent impressionnants, et apparemment impressionnent aussi ma petite Charlie 😍.
    On a bien envie d’aller vous rejoindre…..
    On vous embrasse fort.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s