Cinquante nuances de bleu aux îles Karimunjawa

Jour 250 : Surabaya – Karimunjawa

Après notre nuit blanche sur l’un des plus beaux volcans d’Indonésie, le Gunung Bromo, retour à la mer et à la plage, direction Karimunjawa, à 90 km au nord des côtes de Java Centre.
Composé de 27 îles frangées de beaux récifs coralliens, dont seulement 5 sont habitées, l’archipel de Karimunjawa forme un parc national marin aux eaux turquoises et aux plages de sable blanc exquises.
L’archipel est surtout fréquenté par des Indonésiens qui y viennent pour le week-end et les vacances, tandis que les Occidentaux commencent tout juste à se laisser séduire…
Il ne sous en fallait pas plus pour décider d’y passer une petite semaine, et pourquoi pas y faire nos dernières plongées du voyage !

Après un vol d’une heure depuis Surabaya, dans un petite avion 12 places de la compagnie indonésienne Aircraft, nous rejoignons l’île principale, Pulau Karimunjawa, d’une beauté verdoyante et montagneuse. La vue du ciel est magnifique et nous rappelle la Polynésie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous atterrissons à une vingtaine de kilomètres de l’agglomération principale, que nous rejoignons dans la foulée avec la navette de l’hôtel.
Nous séjournons au Ayu Hotel, un établissement ravissant germano-indonésien, dans un joli bungalow hexagonal. Il n’y a pas beaucoup de choix sur l’île en terme d’hébergement, hormis un ou deux luxueux resorts, mais celui-ci est d’un bon rapport qualité-prix et les petit-déjeuners exquis !

Une fois nos bagages déposés, nous partons dans la foulée découvrir les alentours à pied, nous nous posons d’abord à une plage non loin. Petite déception à l’arrivée, l’eau est un peu agitée et surtout il y a des déchets qui traînent un peu partout entre les arbres. Ce n’est pas un dépotoir non plus, mais quelques bouteilles ou autres plastiques, par-ci, par-là. Il semblerait que les courants marins ramènent tous les déchets de Java sur Karimunajawa… Nous partons donc rapidement et nous posons en fin d’après-midi pour assister à un match de volley avec les locaux, très sympa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous partons ensuite dîner au Amore Cafe, un mignon restaurant en bord de mer, de bons poissons grillés avec des jus de fruits frais exquis. Nous en profitons également pour nous renseigner sur les plongées auprès de l’unique club de l’île, qui nous freine rapidement dans notre élan en nous proposant plutôt du snorkelling : la richesse des fonds marins n’est pas exceptionnelle ici, et la visibilité très mauvaise en ce moment semble-t-il. Pas de chance, nous qui pensions plonger en Indonésie, nous repartirons bredouille…

Jour 251 : Karimunjawa 

Ce matin, nous louons un scooter auprès de notre hôtel, car c’est l’idéal pour aller explorer l’île principale. Des mangroves bordent la majeure partie du littoral, mais le sable n’est pas totalement absent. Nous décidons de rejoindre les 2 plus belles plages de l’île : Tanjung Gelam Beach et Batu Topeng Beach. Elles sont en fait voisines et se rejoignent à pied en cinq minutes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Grâce à la vigilance des villageois, ces deux sites sont relativement épargnés par les déchets plastiques, qui envahissent les autres plages de l’île.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tanjung Gelam regroupe un peu plus de monde et on y trouve quelques warungs ou restaurants de plage, protégés par des bâches. Nous ne sommes pas inspirés et préférons grignoter rapidement ce midi, et retourner déguster un bon snapper grillé ce soir chez Amore.

Jour 252 : Karimunjawa

Après une nuit quelque peu agitée, entre de violents orages et surtout le bruit des prières et fanfares pour fêter la fin du Ramadan, nous partons ce matin vers le nord, pour explorer l’immense mangrove qui borde l’île. Sur le chemin, nous nous arrêtons près de l’hôtel Mangrove Inn, où nous avions repéré un spot plutôt sympa pour se poser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au bout d’un long et large ponton qui traverse une eau complètement transparente, deux transats avec un petit abris pour se protéger du soleil nous y attendent. C’est très agréable et nous avons une vue à 360° sur la mer turquoise. On y restera quelques heures, à lire de bons bouquins et à se reposer, avant de rejoindre notre chambre d’hôtel pour l’après-midi pluvieuse qui nous attends ce jour-là…

Jour 253 : Menjagan Kecil et Menjagan Besar

Pour notre dernier jour, nous souhaitons découvrir d’autres petites îles de l’archipel. La plupart des agences proposent des tours à thème snorkeling, avec des étapes sur plusieurs îles et plusieurs spots. Nous ne sommes pas si emballés à l’idée de passer la journée en groupe à observer des poissons, alors nous réservons auprès de notre hôtel un tour « privé » avec un couple d’Allemands très sympas.

Nous partons vers 9h direction Menjagan Kecil et Besar, à une heure de bateau de l’île principale. Un tout petit bateau en bois, avec un petit moteur, mais nous ne sommes pas pressés. Cependant, ce n’est pas vraiment cela qui nous inquiète, au loin le ciel est tellement noir qu’on a l’impression qu’il va nous tomber sur la tête.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et quelques minutes plus tard, ça tombe grave ! Un orage d’une bonne heure passe par là et nous oblige à rester à l’abris sur le bateau.

Par chance, le soleil remontre le bout de son nez peu de temps après et nous permettra de passer une belle journée sur ces îles désertes, très Robinson Crusoé. D’abord Menjagan Kecil : l’île est vraiment petite, même pas 200m de long. Aucun ponton ici, le bateau ne peut pas s’approcher de l’île, il faut se jeter à l’eau pour rejoindre la terre ferme. Nous sommes sous le charme !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a quelques arbres en son centre, dont l’ombre est très appréciable lorsque le soleil est au zénith, et pour déjeuner de bons poissons frais grillés par notre capitaine directement sur l’île. Tout le reste est une plage aux eaux limpides, que l’on a pour nous tout seul une bonne partie de la journée !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous rejoignons par la suite Menjagan Besar, une autre île non habitée de l’archipel, sensiblement identique si ce n’est un peu plus grande.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

La fin de la journée arrive et nous quittons nos îles désertes avec regrets. Demain, une longue journée de transport nous attend pour rejoindre Yogyakarta, au coeur de Java, et retrouver notre ami Mario pour la dernière étape de notre long périple…

Une réflexion sur “Cinquante nuances de bleu aux îles Karimunjawa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s