Bogotá : le seul risque c’est de vouloir y rester

Jour 41 : Colombia !
Nous sommes arrivés à Bogotá, avec les clichés que la ville draine. Et résonnent inévitablement à son évocation la drogue, les cartels, les FARCS… Et pourtant c’est autre chose.

Direction le Candelaria, quartier historique et merveilleusement animé, qui rassemble les sites majeurs de la ville. Un beau quartier au pied d’une montagne verte perdue dans les nuages. On dirait qu’on fait face à un mur naturel immense.OLYMPUS DIGITAL CAMERAbogota-colombie-6

Notre Bed & Breafast plutôt sympathique est en plein cœur de l’animation, près de la place Chorro de Quevedo.
A 14h, nous partons déjeuner dans un restaurant italien : Trattoria Nuraghe, encore une fois un peu en manque de cuisine européenne, et puis surtout à deux pas de l’hôtel. On se régale, les prix sont nettement inférieurs à l’Équateur et la qualité bien meilleure !

Nous nous baladons par la suite dans le quartier : des édifices colorés vieux de 300 ans restaurés pour la plupart avec soin, d’autres moins bien tenus avec bon nombre de street art et graffitis sur les murs.

bogota-colombie-15OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous visitons la plaza de Bolivar, où trône une statue en bronze de Simon Bolivar, et sa cathédrale… Nous assistons même au défilé de la garde présidentielle colombienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vers 18h, nous rentrons à l’hôtel, Charlie n’a pas dormi de la journée. Demain déjeuner avec Pierre de Cannes, ça fait bien longtemps qu’on ne l’a pas vu. Il habite entre Bogota et Barranquilla depuis plus de 4 ans.
On s’endort au rythme de la salsa qui envahit les rues de la Candelaria…

Jour 42 : Bogotá
Petit déjeuner très bon et copieux avec un jus de Lulo, fruit local entre l’orange et le citron, dont on nous avait déjà vanté les mérites !
Et c’est reparti pour une journée de visite. En route, on s’arrête prendre un jus d’orange frais dans un petit kiosque sur la place Chorro de Quevedo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des indigènes vendent à même le sol de superbes colliers de perles, et les fameuses mochilas Wayuu, vendues hors de prix chez nous !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On passe voir l’église San Francisco, plus ancienne église de Bogotá, avec son intérieure dorée sublime.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À midi, on rejoint Pierre, chez « Madre », restaurant chic et branché de la Candelaria. On y accède par une porte dérobée au fond d’une petite galerie : 3 délicieuses pizzas et bières pour fêter nos retrouvailles, au top ! Encore merci à Pierre pour ses conseils avisés et son accueil chaleureux, à la colombienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vers 14h, nous allons au Museo del Oro, un superbe musée pour admirer les quelques 50000 objets en or et autres artefacts de la culture prehispanique de Colombie.
À la sortie on achète de délicieuses mangues à des vendeurs ambulants et partons visiter le musée Botero, le plus célèbre des artistes colombiens, ou celui qui voyait tout en gros !
Nous rentrons à l’hôtel en fin d’après-midi après une journée bien sympathique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les réputations s’allument plus vite qu’elles ne s’éteignent : Bogotá mérite qu’on s’y attarde deux ou trois jours… On prévoit d’ailleurs d’y repasser sur la fin de notre séjour en Colombie.

6 réflexions sur “Bogotá : le seul risque c’est de vouloir y rester

  1. darbec cardin

    je me délecte avec toutes ces photos fabuleuses moi l’amoureux de l’amsud charlie de plus en plus belle! quel plaisir de voir cristel sans ses lunettes je plaisante ! ma paille quelle barbasse bien a vous bises a vous 3 razon de vivir

    J’aime

  2. Elisa

    bonjour c’est par l’intermédiaire de Sandra que je découvre votre blog, le début de votre périple, votre journal si bien enrichi de photos et films,et surtout vous 3 ,
    je vais continuer à vous suivre avec plaisir, découvrir certains pays et revoir des lieux connus.
    very good trip!

    J’aime

  3. bingo

    La Colombie a l’air superbe, je ne me serais jamais imaginé que c’était si beau…
    Vous êtes magnifiques et avez l’air tellement épanouie…une chose est certaine voyager et nous faire voyager vous va à merveille!!!!
    Je vous embrasse très fort, oh et le film de la Colombie est une tuerie 👍😘

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s