Jardín, petit village paisible d’Antioquia

Jour 54 : Départ pour Jardín

Il est 15h, nous rejoignons la gare routière de Medellin et partons pour Jardin, joli village au milieu des montagnes dans la région d’Antioquia, encore à l’écart du circuit touristique (il n’est dans le Lonely Planet que depuis la dernière édition).
À peine assis dans le bus, un couple de petits vieux nous propose une chambre chez eux. Pourquoi pas, autant vivre l’expérience colombienne jusqu’au bout !
Après 3h30 de bus, nous arrivons à Jardín. La maison est composée de plusieurs chambres, autour d’un grand patio. Notre petite chambre est à côté du salon. Le papi vend des disques qu’il télécharge sur internet, le fils vend des faux pulls Adidas et la mamie encaisse les dividendes des chambres. La chef ici c’est elle, Consuelo !

Nous partons dîner au restaurant « Pastelatte Gourmet »  puis rentrons regarder The Voice version colombienne en leur compagnie, avec un petit « tinto » (café noir très sucrée) sur leur canapé. Assez improbable !

portes

Jour 55 : Jardín

Lèves à 8h30, nous sortons dans la chambre et « tinto ? » d’une voix assez forte, résonne dans mes oreilles, alors que je ne suis pas encore sorti de la chambre ! C’est Consuelo qui me propose déjà un café matinal !

Nous partons par la suite nous promener et découvrons à la lumière du jour ce joli petit village très coloré, et surtout ses habitants, assis aux terrasses des nombreux cafés à siroter leur « tinto », quelle que soit l’heure de la journée. Ici pas de touristes, ça nous change de Carthagène… La cathédrale est magnifique, tout comme les jolies portes et fenêtres des maisons.

thumb_pc023348_1024

thumb_pc023430_1024thumb_pc023428_1024

A midi, nous partons faire l’un des téléphériques du village. Il y a 2 téléphériques ici, l’un à l’ancienne, la « Garrucha », une sorte de cage en bois avec un fil de traction, que nous ne ferons pas car hors état d’utilisation, et l’autre bien plus moderne, qui surplombe le village et avec une magnifique vue sur la vallée.
En haut, nous nous arrêtons au petit bar et buvons quelques jus : lulo, fruit de la passion et des petites chips, pendant que Charlie s’amuse à dessiner avec sa copine fraîchement rencontrée.

thumb_pc023452_1024thumb_pc023472_1024thumb_pc023463_1024

En fin de journée, nous rentrons à la maison pour que Charlie puisse faire une sieste. De notre côté, nous finissons la vidéo des Galápagos, que vous pouvez voir ici d’ailleurs si vous avez quelques minutes. Nous partons ensuite dîner au « Café Europa » des bonnes pizzas, un tiramisu et des bières bien fraîches.

Jour 56 : Jardín- Salento

Debout 8h30, je me réveille avec un bon tour de rein qui m’oblige à marcher à un pas de tortue. J’ouvre la porte de la chambre en tendant le bras car anticipe le fameux « tinto » de la mamie.
Nous partons petit déjeuner au café Macanas, qui vend de délicieuses douceurs que nous avions goûtés la veille déjà : alfajores, mousse au dulce de leche et oreo, cookies, muffins, salade de fruits frais… Un vrai régal !
Pas le temps de terminer que nous remontons à la maison pour faire nos bagages. Une journée de transport nous attend pour rejoindre la région du café.

thumb_pc023418_1024

thumb_pc023380_1024thumb_pc023477_1024

Il est 12h, on prend le bus direction Riosucio. L’ambiance est assurée par un jeune bien bourré, dont son meilleur ami est Johnnie Walker, nous dit-il ! En cours de route, il s’arrête même pour s’acheter une bouteille de whisky et en faire profiter l’ensemble du bus. La musique est à fond et le chemin emprunté par le conducteur est à flanc de colline avec des nids de poules. C’est assez folklorique, le bus plein, les bagages sur les genoux.

Au bout de 45min, nous devons descendre car il y a eu un éboulement, marchons une centaine de mètres dans la boue, pas facile avec mon tour de rein et les bagages, puis prenons un second bus. Arrivés à Riosucio, nous sautons directement dans un troisième bus direction Pereira pour à nouveau plus de 3h de route. Heureusement que Charlie est adorable sinon ça n’aurait pas été le même voyage…

A 18h30, à peine arrivés à Pereira, nous sautons dans un dernier bus pour rejoindre notre destination finale : Salento, centre de la zone caféière. Après plus de 8h de route aujourd’hui, nous arrivons enfin à destination et trouvons rapidement un petit hôtel sympa « La Posada del Angel » près de la place centrale.

3 réflexions sur “Jardín, petit village paisible d’Antioquia

  1. Ping : Salento et la vallée de Cocora aux palmiers géants – CHARLIE'S TRAVEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s